Le lundi 15 juillet 2013, en matinée, le premier ministre Stephen Harper a annoncé la composition de son nouveau Cabinet. Les changements très attendus sont importants, car le premier ministre ajoute huit ministres à son conseil et notamment quatre femmes; de plus, de nouveaux portefeuilles sont confiés à de nombreux ministres. Pour traduire l’attention toute particulière qu’il accorde à la stabilité économique et à la gestion de la fiscalité, le premier ministre a maintenu la composition de son noyau de ministres d’influence.

Le remaniement du Cabinet, comme un observateur l’a dit à la blague, relève davantage du jeu de dominos que du jeu d’échecs. À l’instar de ses homologues antérieurs, le premier ministre espère que ce remaniement (effectué à mi-mandat) raffermira l’image de son gouvernement aux yeux des électeurs et fera oublier les scandales récents. On sait en effet que les intentions de vote pour les Conservateurs ont fléchi au cours de l’année. Le premier ministre compte sur ce remaniement, le discours du Trône qui sera prononcé à l’automne et le prochain congrès d’orientation politique; il estime que ces éléments donneront une seconde vie à son parti et lui assureront une victoire dans le cadre d’un troisième mandat.

Portefeuilles économiques

À une exception près, les portefeuilles qui ont trait à l’économie restent intacts, car la gestion de l’économie est toujours perçue comme étant l’une des forces du gouvernement. Jim Flaherty, qui est aux prises avec la maladie, reste ministre des Finances, poste qu’il détient depuis que les Conservateurs ont pris le pouvoir en 2006. Tony Clement, qui préside le Conseil du Trésor, et Ed Fast, ministre du Commerce international, conservent également leur portefeuille. Dans ce dernier cas, on estime que la présence du ministre Fast reflète le souhait du premier ministre de mener à bien une entente commerciale avec l’Union européenne au cours des prochains mois.

Le changement le plus significatif dans le domaine des portefeuilles économiques est la mutation (certains diront la promotion) de James Moore, qui passe du Patrimoine canadien au ministère de l’Industrie. Ce ministère est très varié et est appelé à traiter divers enjeux, dont la clarification des règles relatives aux investissements étrangers.

John Baird conserve son poste de ministre des Affaires étrangères tandis que Peter MacKay, qui était à la Défense, devient ministre de la Justice et procureur général du Canada. Rob Nicholson (auparavant procureur général) devient ministre de la Défense nationale.

Jason Kenney passe de la Citoyenneté, de l’Immigration et du Multiculturalisme au ministère de l’Emploi et du Développement social.

Comme on s’y attendait, Chris Alexander, qui a été ambassadeur du Canada, a reçu la plus importante promotion puisqu’il est passé de secrétaire parlementaire au ministère de la Défense nationale à ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration, en remplacement de Jason Kenney.

Steven Blaney remplace l’ancien ministre de la Sécurité publique, Vic Toews, qui a annoncé qu’il se retirait de la vie politique avant le remaniement ministériel. Le ministre Toews a été élu en 2000 et a détenu des postes-clés au sein du gouvernement conservateur, notamment celui de ministre de la Justice de 2006 à 2007, de président du Conseil du Trésor de 2007 à 2010 et, plus récemment, de ministre de la Sécurité publique.

Keith Ashfield, l’ex-ministre des Pêches et des Océans, a quitté le Conseil des ministres après avoir annoncé qu’il souffre d’une maladie grave. Gail Shea est la nouvelle ministre des Pêches et des Océans. Leona Aglukkaq, qui était ministre de la Santé, détient dorénavant trois portefeuilles à titre de ministre de l’Environnement, ministre de l’Agence canadienne de développement économique du Nord et ministre du Conseil de l’Arctique. Rona Ambrose passe à la Santé tandis que Lisa Raitt est dorénavant ministre des Transports. Diane Finley occupe le poste de ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux. Enfin, Bernard Valcourt est maintenant ministre des Affaires autochtones et du développement du Nord canadien.

Voici la liste complète des membres du nouveau Cabinet : 

  • Le très honorable Stephen Joseph Harper
    premier ministre du Canada
  • L’honorable Bernard Valcourt
    ministre des Affaires autochtones et du développement du Nord canadien
  • L’honorable Robert Douglas Nicholson
    ministre de la Défense nationale
  • L’honorable Peter Gordon MacKay
    ministre de la Justice et procureur général du Canada
  • L’honorable Rona Ambrose
    ministre de la Santé
  • L’honorable Diane Finley
    ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux
  • L’honorable John Baird
    ministre des Affaires étrangères
  • L’honorable Tony Clement
    président du Conseil du Trésor
  • L’honorable James Michael Flaherty
    ministre des Finances
  • L’honorable Peter Van Loan
    leader du gouvernement à la Chambre des communes
  • L’honorable Jason Kenney
    ministre de l’Emploi et du Développement social
  • L’honorable Gerry Ritz
    ministre de l'Agriculture et de l’Agroalimentaire
  • L’honorable Christian Paradis
    ministre du Développement international et ministre de la Francophonie
  • L’honorable James Moore
    ministre de l’Industrie
  • L’honorable Denis Lebel
    ministre de l’Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales et ministre de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec
  • L’honorable Leona Aglukkaq
    ministre de l’Environnement, ministre de l’Agence canadienne de développement économique du Nord et ministre du Conseil de l’Arctique
  • L’honorable Lisa Raitt
    ministre des Transports
  • L’honorable Gail Shea
    ministre des Pêches et Océans
  • L’honorable Julian Fantino
    ministre des Anciens Combattants
  • L’honorable Steven Blaney
    ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
  • L’honorable Edward Fast
    ministre du Commerce international
  • L’honorable Joe Oliver
    ministre des Ressources naturelles
  • L’honorable Kerry-Lynne D. Findlay
    ministre du Revenu national
  • L’honorable Shelly Glover
    ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles
  • L’honorable Chris Alexander
    ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration
  • L’honorable Kellie Leitch
    ministre du Travail et ministre de la Condition féminine
  • L’honorable Maxime Bernier
    ministre d’État (Petites Entreprises et Tourisme, et Agriculture)
  • L’honorable Lynne Yelich
    ministre d’État (Affaires étrangères et consulaires)
  • L’honorable Gary Goodyear
    ministre d’État (Agence fédérale de développement économique pour le Sud de l’Ontario)
  • L’honorable Rob Moore
    ministre d’État (Agence de promotion économique du Canada atlantique)
  • L’honorable John Duncan
    ministre d’État et whip en chef du gouvernement
  • L’honorable Tim Uppal
    ministre d’État (Multiculturalisme)
  • L’honorable Alice Wong
    ministre d’État (Aînés)
  • L’honorable Bal Gosal
    ministre d’État (Sports)
  • L’honorable Kevin Sorenson
    ministre d’État (Finances)
  • L’honorable Pierre Poilievre
    ministre d’État (Réforme démocratique)
  • L’honorable Candice Bergen
    ministre d’État (Développement social)
  • L’honorable Greg Rickford
    ministre d’État (Science et Technologie, et Initiative fédérale du développement économique pour le Nord de l’Ontario)
  • L’honorable Michelle Rempel
    ministre d’État (Diversification de l’économie de l’Ouest)

Auteur

Gar Knutson P.C.
GKnutson@blg.com
613.787.3729

Compétences

Droit municipal et autres services gouvernementaux
Politique publique et relations gouvernementales