Selon la décision que la Cour suprême du Canada a rendue le 19 octobre 2012, bien qu’ils puissent contribuer à diminuer l’attente raisonnable d’un employé à l’égard de la protection de sa vie privée, le droit de propriété d’un employeur sur un ordinateur portatif, ses politiques et pratiques dans le milieu de travail ainsi que la technologie qu’il y a mise en place ne l’éliminent pas (voir R c Cole, 2012 CSC 53). (...)

type Droit en matière de fraude commerciale et gestion du risque : La vigilance s’impose! – Octobre 2012