Pour une foule de raisons, les employeurs surveillent comment leurs employés utilisent les ordinateurs au travail, qu’il s’agisse de protéger les renseignements confidentiels, d’empêcher l’utilisation inappropriée du matériel et des logiciels, d’enquêter sur les plaintes en matière de discrimination ou de harcèlement ou d’établir les motifs valables dans le contexte des sanctions disciplinaires. (...)

type Avertissement droit du travail et de l'emploi - Octobre 2012