Le 20 juin 2008, la Cour suprême du Canada a rendu sa décision, avec motifs à suivre, à l’égard du plan d’arrangement proposé de BCE. Cette décision était attendue avec impatience en raison de son incidence sur les marchés financiers canadiens et, plus particulièrement, sur le devoir fiduciaire des administrateurs dans le cadre d’opérations de changement de contrôle.

type Bulletin Marchés Financiers - juin 2008 - Décision de la Cour Suprême du Canada À L'Égard de BCE: La Plus Importante Acquisition Par Emprunt Dans L'Histoire du Canada Approuvée