Le 30 mars 2005, la juge de la Cour supérieure de l'Ontario Frances Kiteley a décidé que la politique actuelle du gouvernement en matière de traitement de l'autisme viole la Charte canadienne des droits et libertés. L'Ontario a décrété que les enfants âgés de plus de six ans n'auraient pas droit à un coûteux programme de traitement connu sous le nom de IBI/ABA. La juge a affirmé que tous les enfants autistes de l'Ontario doivent avoir accès aux soins spécialisés subventionnés.

type Education Law Alert - avril 2005 (en anglais)