Le droit jurisprudentiel a récemment fait valoir qu’en appliquant les dispositions sur les abus et la conduite préjudiciable des lois fédérales et provinciales régissant les sociétés, les tribunaux canadiens basent leur analyse sur la protection des attentes raisonnables des actionnaires. Dans l’affaire Safarik c. Ocean Fisheries Ltd. et al, la Cour d’appel de la Colombie-Britannique, bien que s’écartant de cette analyse des dispositions sur les abus de la Loi sur les sociétés de la Colombie-Britannique, l’a appliquée, dans le contexte des entreprises familiales, aux dispositions portant sur la liquidation à la juste valeur marchande de la loi.

type Oppression, Just and Equitable Winding-Up and the Family Company (en anglais)