La décision de la Cour supérieure de justice de l’Ontario cette semaine dans l’affaire Certicom Corp. c. Research in Motion Limited et al. a des répercussions considérables pour la pratique en matière de fusions et acquisitions au Canada, particulièrement dans le cas d’offres hostiles.

type Mise en garde - Valeurs mobilières et marchés financiers – février 2009 – L’injonction prononcée à l’égard de l'offre de RIM visant Certicom rend nécessaire un examen attentif des ententes de confidentialité