BLG Award Winners 2017 

Calgary (U SPORTS) — Arielle Roy-Petitclerc, une joueuse de soccer du Rouge et Or de l'Université Laval, et Philippe Maillet, un joueur de hockey de l'Université du Nouveau-Brunswick sont les récipiendaires des prix BLG à titre d'athlètes féminin et masculin de l'année de U SPORTS pour la saison 2016-2017.

Site web officiel des prix BLG: www.blg.com/blgawards
Site web de U SPORTS: http://en.usports.ca/blg_awards/index
Photos: Dropbox

Les gagnants des 25es prix BLG ont été dévoilés lundi soir au Théâtre Martha Cohen à Calgary. Le gala sera diffusé à travers le pays le 17 mai à 19h30 HE sur Sportsnet 360. 

Les huit finalistes — une représentante et un représentant de chacune des quatre conférences de U SPORTS — ont tous reçu une bague commémorative en or de Jostens le fournisseur officiel de U SPORTS. Roy-Petitclerc et Maillet ont également mérité un trophée et une bourse de 10 000 $ afin de poursuivre des études supérieures dans une université canadienne.

Les récipiendaires ont une fois de plus été choisis par la Fondation athlétique canadienne, un conseil d'administration sans but lucratif mis sur pied afin de gérer les prix BLG et protéger l'intégrité du processus de sélection. Pour une troisième année de suite, le grand public était également invité à voter en ligne (votes qui n'avaient pas d'incidence sur le résultat final) et pres de 23,000 votes a été enregistré en deux semaines.

« Au nom de BLG et des membres la Fondation athlétique canadienne, je tiens à féliciter Arielle Roy-Petitclerc et Philippe Maillet, les récipiendaires des 25ème anniversaire des Prix BLG, » a dit Doug Mitchell, co-président national de BLG. « Les huit étudiants athlètes qui étaient en nomination excellent tous dans leur sport. Je félicite tous les finalistes pour leurs réalisations exceptionnelles. »

« BLG est fier de soutenir les meilleurs athlètes de U SPORTS et d'être le commanditaire fondateur des prix BLG depuis les 25 dernières années, » a dit Sean Weir, associé directeur national et chef de la direction de BLG. L'excellence dans le sport requiert un dévouement et un travail d'équipe exceptionnels. C'est ce que le sport et les affaires ont en commun – un leadership qui place les besoins de l'équipe avant ceux de l'individu. »

« Les prix BLG représentent la récompense la plus prestigieuse pour nos étudiants-athlètes. Les huit finalistes nationaux de cette année sont non seulement des athlètes exceptionnels, ils sont également des ambassadeurs de premier plan pour tout le membership de U SPORTS et pour nos universités, » a dit le président-directeur général de U SPORTS, Graham Brown. « Au nom de U SPORTS, je félicite Arielle et Philippe et je tiens également à remercier nos partenaires de longue date, BLG, pour leur soutien et leur extraordinaire contribution envers le sport universitaire au Canada. »

Petitclerc, originaire de Saint-Nicolas, au Québec, qui en est à sa quatrième année d'admissibilité U SPORTS, a remporté le Trophée Jim Thompson présenté annuellement à la gagnante. Elle devient la deuxième athlète de l'Université Laval à être lauréate du prix BLG, rejoignant la joueuse de volleyball Marylène Laplante (2006).

Maillet, qui a terminé sa quatrième année d'admissibilité U SPORTS, rentre à la maison avec le Trophée Doug Mitchell. L'athlète de l'UNB originaire de Terrebonne, au Québec, est également le deuxième de son établissement à être lauréat du prix BLG, suivant les traces de l'entraineur actuel des Varsity Reds et ancien joueur de hockey masculin, Rob Hennigar, qui a remporté le prix inaugural du programme en 2008.

Les autres finalistes féminines de cette saison étaient la joueuse de hockey féminin des X-Women de StFX, Sarah Bujold, de Riverview, au Nouveau-Brunswick, la coureuse cross-country des Gaels de Queen's, Claire Sumner, de Calgary, et la joueuse de volleyball des Thuderbirds de UBC, Danielle Brisebois, de Caledon, en Ontario.

Les autres candidats en nomination étaient le joueur de football du Rouge et Or de Laval, Mathieu Betts, de Montréal, le joueur de football des Lions de York, Jonathan Lao, d'Unionville, en Ontario, et le joueur de volleyball des Spartans de Trinity Western, Ryan Sclater, de Port Coquitlam, en Colombie-Britannique.

Pierre angulaire de l'équipe féminine de soccer Rouge et Or, Arielle Roy-Petitclerc a remporté cette année le prix commémoratif Chantal Navert, remis à la Joueuse par excellence de U SPORTS. Elle est devenue ainsi la troisième représentante de l'Université Laval à mettre la main sur ce prestigieux titre, après Francine Brousseau (2007) et Marie-Claude Dion (1996).

La milieu de terrain a terminé ex aequo au premier rang des pointeuses de la ligue universitaire du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) avec 18 points, dont 10 buts, en 14 matchs. De plus, Roy-Petitclerc a été nommée joueuse par excellence de la rencontre à sept occasions, incluant lors de la demi-finale et le finale provinciale. Elle a poursuivi son bon travail lors des nationaux, où elle a mené l'Université Laval à son second titre en trois ans, prenant place sur l'équipe d'étoile du Championnat canadien. Des prestations incroyables qui lui ont valu d'être nommée athlète de l'année du programme Rouge et Or.

Membre de la première formation étoilée du RSEQ à chacune de ses quatre campagnes à Laval, elle avait également pris place sur la seconde équipe étoile canadienne lors des trois dernières saisons. Recrue de l'année au Québec en 2013, elle avait grandement contribué à la conquête du premier titre canadien par le Rouge et Or l'année suivante à Québec.

À l'été 2015, la native de St-Nicolas, Qué. avait aussi été un rouage important de l'équipe canadienne aux Universiades de Gwangju, en Corée du Sud. Membre de l'alignement partant, Roy-Petitclerc avait aidé le Canada à terminer en quatrième position, le meilleur résultat de l'histoire du pays à ces jeux mondiaux universitaires.

« Meneuse de jeu en milieu de terrain offensif, sa vision et son sens du jeu sont sans contredit au-dessus de la moyenne, » dit l'entraîneur-chef du Rouge et Or Helder Duarte au sujet de sa protégée. « Arielle est la capitaine de l'équipe et elle assume son rôle de leader avec beaucoup de professionnalisme. Elle est sans aucun doute le cœur de notre formation et a eu une grande influence sur l'excellente saison que nous avons connue. »

« Je ne m'attendais pas à ça, c'est un honneur incroyable d'être reconnue à ce niveau », de dire Roy-Petitclerc. « En quatre ans, j'ai beaucoup maturé, en tant que joueuse mais aussi en tant que personne. Il y a tout un monde entre la personne que j'étais au CÉGEP et celle que je suis aujourd'hui », ajoute-t-elle. « Le fait d'être capitaine m'a aidé à être une leader positive et à bien représenter le Rouge et Or, tant sur le terrain, pendant les entraînements et les matchs, qu'à l'extérieur lors d'événements de charité ou dans mes cours. Le soccer m'a amené à passer quatre années de plus sur les bancs d'école, ce qui me semblait inimaginable il y a cinq ans. J'ai maintenant un baccalauréat, j'en suis fière et je dois beaucoup au sport et à l'Université Laval. »

Philippe Maillet est devenu l'un des compteurs les plus prolifiques du hockey du SUA et de U SPORTS au cours de ses quatre années avec les Varsity Reds de l'UNB.

En 101 parties de saison régulière du Sport universitaire de l'Atlantique (SUA), l'ailier droit a compté 60 buts et inscrit 106 passes pour un total incroyable de 166 points, une moyenne de 1,64 points par match.

Ces chiffres auraient pu être encore plus impressionnants si une blessure n'avait pas limité Maillet à seulement 17 parties de saison régulière pendant la saison 2015-16.

Statistiquement, la quatrième saison de Maillet a été sa meilleure. Il a inscrit 23 buts et 32 passes pour mener le classement au pays, pour ensuite être nommé Joueur de l'année U SPORTS et récipiendaire du Trophée du Sénateur Joseph A. Sullivan. Il a poursuivi avec quatre buts et 10 points à la Coupe universitaire, remportant les honneurs d'étoile du championnat alors que l'UNB a remporté son deuxième titre national et troisième au cours des cinq dernières années à domicile.

Maillet, qui étudie au baccalauréat en administration des affaires, a également été le meilleur au pays en saison régulière au chapitre des buts en avantage numérique, avec 14 et un différentiel plus-moins de +34.

Le hockeyeur originaire de Terrebonne, au Québec, a également été nommé joueur le plus utile du SUA à deux reprises, trois fois à la première équipe d'étoiles du SUA, et deux fois à la première équipe d'étoiles canadiennes U SPORTS.  Maillet a été nommé meilleur athlète masculin de l'Université du Nouveau-Brunswick à deux reprises (2014-15 et 2016-17).

En 2015 et 2016, Maillet a été sélectionné pour se joindre à l'équipe d'étoiles U SPORTS qui s'est mesurée aux espoirs de l'équipe canadienne junior. Incapable de jouer en raison d'une blessure en 2015, il a inscrit un but et une aide lors de la série annuelle de deux matchs en décembre 2016.

Avant de se joindre aux Varsity Reds, Maillet a passé quatre saisons avec les Tigres de Victoriaville de la LHJMQ, enregistré 240 points (92 B, 142 A) en 252 parties de saison régulière.

À la suite de la Coupe universitaire, Maillet a signé une entente d'essai amateur avec l'Ontario Reign de la Ligue américaine de hockey, l'équipe affiliée aux Kings de Los Angeles de la LNH.

« Phil a percé cette saison pour le programme de hockey de l'UNB », a déclaré Gardiner MacDougall, entraîneur-chef des Varsity Reds. « Un gourou réputé a déclaré que « la constance à un niveau élevé est la mère de l'excellence et que l'amélioration progressive en est le père. » Cette année, Phil a incarné cela au plus haut niveau avec notre équipe. »

« En tant qu'athlète et étudiant, on vise l'excellence», a dit Maillet. « Être nommé récipiendaire du prix BLG, qui reconnaît tous les sports, pas seulement le hockey, signifie beaucoup. Cela signifie que j'ai atteint un niveau d'excellence. Je pense que cela reflète tout le travail acharné que j'ai mis chaque jour, à essayer de m'améliorer et d'améliorer mon équipe. »

Gagnants des prix BLG:

 
2016-17: Arielle Roy-Petitclerc (Laval — soccer) / Philippe Maillet (UNB — hockey)
2015-2016: Kylie Masse (Toronto — natation) / Andrew Buckley (Calgary — football)
2014-2015: Korissa Williams (Windsor — basketball) / Ross Proudfoot (Guelph — c-c & athlétisme)
2013-2014: Justine Colley (Saint Mary's — basketball) / Philip Scrubb (Carleton — basketball)
2012-2013: Shanice Marcelle (UBC — volleyball) / Kyle Quinlan (McMaster — football)
2011-2012: Ann-Sophie Bettez (McGill — hockey) / Marc-André Dorion (McGill — hockey)
2010-2011: Jessica Clemençon (Windsor — basketball) / Tyson Hinz (Carleton — basketball)
2009-2010: Liz Cordonier (UBC — volleyball) / Erik Glavic (Calgary — football)
2008-2009: Annamay Pierse (UBC — natation) / Joel Schmuland (Alberta — volleyball)
2007-2008: Laetitia Tchoualack (Montréal — volleyball) / Rob Hennigar (UNB — hockey)
2006-2007: Jessica Zelinka (Calgary — athlétisme) / Josh Howatson (Trinity Western — volleyball)
2005-2006: Marylène Laplante (Laval — volleyball) / Osvaldo Jeanty (Carleton — basketball)
2004-2005: Adrienne Power (Dalhousie — athlétisme) / Jesse Lumsden (McMaster — football)
2003-2004: Joanna Niemczewska (Calgary — volleyball) / Adam Ens (Saskatchewan — volleyball)
2002-2003: Kim St-Pierre (McGill — hockey) / Ryan McKenzie (Windsor — c-c & athlétisme)
2001-2002: Elizabeth Warden (Toronto — natation) / Brian Johns (UBC — natation)
2000-2001: Leighann Doan (Calgary — basketball) / Kojo Aidoo (McMaster — football)
1999-2000: Jenny Cartmell (Alberta — volleyball) / Michael Potts (Western Ontario — soccer)
1998-1999: Corinne Swirsky (Concordia — hockey) / Alexandre Marchand (Sherb. — athlétisme)
1997-1998: Foy Williams (Toronto — athlétisme) / Titus Channer (McMaster — basketball)
1996-1997: Terri-Lee Johannesson (Manitoba — basketball) / Curtis Myden (Calgary — natation)
1995-1996: Justine Ellison (Toronto — basketball) / Don Blair (Calgary — football)
1994-1995: Linda Thyer (McGill — athlétisme) / Bill Kubas (Wilfrid Laurier — football)
1993-1994: Sandra Carroll (Winnipeg — basketball) / Tim Tindale (Western Ontario — football)
1992-1993: Diane Scott (Winnipeg — volleyball) / Andy Cameron (Calgary — volleyball)

À propos des prix BLG

Les prix BLG ont été créés en 1993 afin d'honorer les meilleurs athlètes féminin et masculin provenant d'universités affiliées à U SPORTS. Les prix sont basés sur les réalisations sportives, l'esprit sportif et le leadership. Chacune des 56 institutions de U SPORTS choisit une athlète féminine et un athlète masculin de l'année. Parmi ceux-ci, une athlète et un athlète sont retenus par chacune des quatre conférences: Sport universitaire de l'Atlantique (SUA), le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ), Sports universitaires de l'Ontario (SUO) et l'Association sportive universitaire de l'ouest canadien (ASUOC). Pour être admissible, un athlète doit avoir évolué sur le circuit de U SPORTS pendant au moins deux ans et ne peut être un ancien récipiendaire du prix BLG.

Tous les candidats reçoivent une bague commémorative en or et les gagnants méritent un trophée et une bourse de 10 000 $ afin de poursuivre des études supérieures dans une université canadienne. Les gagnants sont choisis par la Fondation athlétique canadienne (FAC), un conseil d'administration sans but lucratif mis sur pied afin de gérer les prix BLG et protéger l'intégrité du processus de sélection. Le conseil de la FAC est composé de 19 membres provenant de cinq villes canadiennes et représentant des sociétés et organisations canadiennes déterminées à offrir aux athlètes universitaires canadiens la reconnaissance qu'ils méritent.

À propos de Borden Ladner Gervais S.E.N.C.R.L., S.R.L.

Borden Ladner Gervais S.E.N.C.R.L., S.R.L. (BLG) est un grand cabinet juridique canadien qui offre à ses clients une gamme complète de services, principalement en droit des affaires, litige commercial et arbitrage ainsi que propriété intellectuelle. BLG est l'un des premiers cabinets juridiques en importance au pays; il compte plus de 725 avocats, agents de propriété intellectuelle et autres professionnels dans 5 grandes villes du Canada. BLG répond aux besoins de ses clients, que ce soit en matière de litige, de financement ou d'enregistrement de brevets et de marques de commerce.

À propos de U SPORTS

U SPORTS est l'alliance qui réunit tous les sports universitaires au pays. Chaque année, plus de 12 000 étudiants-athlètes et 500 entraîneurs de 56 universités rivalisent au cours de 21 championnats nationaux, représentant 12 sports au total. U SPORTS offre également aux étudiants-athlètes l'occasion d'illustrer leur excellence sportive sur la scène mondiale pendant les Universiades d'hiver et d'été et dans le cadre de nombreux championnats universitaires internationaux. Pour en savoir plus, rendez-vous sur usports.ca ou suivez-nous sur :

Twitter : @USPORTSca
Facebook : @USPORTSCanada
YouTube : @USPORTSca
Instagram : @USPORTSca
Snapchat : @USPORTSca

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Ken Saint-Eloy
Gestionnaire, Communications
U SPORTS
KSaintEloy@usports.ca
Cell.: 647-871-7595

Alan Hudes
Coordonnateur, Communications
U SPORTS
AHudes@usports.ca
Off: 905-508-3000 ext. 242
Cell.: 647-991-5343

Peter Watts
Relations Médias
Prix BLG
peter.watts@corusent.com
Off.: 403. 444.4377
Cell.: 403.862.2919