Par suite des modifications apportées aux Règles des procédures civiles de l'Ontario, qui sont entrées en vigueur en janvier dernier, les avocats qui défendent des recours collectifs peuvent plus efficacement mettre fin à une poursuite au début du litige.

« En Ontario, il est relativement facile de faire certifier un recours collectif », affirme Barry Glaspell, associé et avocat plaidant du bureau de Toronto de Borden Ladner Gervais S.E.N.C.R.L., S.R.L. et chef régional du groupe Recours collectifs du cabinet.

« De plus en plus, on présentera une demande de jugement sommaire pour qu'une réclamation soit rejetée en totalité ou en partie, parce que rien ne justifie qu'on saisisse le tribunal de l'affaire. Il est dès lors possible de traiter un recours collectif par voie sommaire, ce qui est conforme à la notion voulant qu'il faut privilégier l'utilisation efficiente des ressources judiciaires. »