Bien qu’aucune entreprise ne soit à l’épreuve d’une récession, des mesures peuvent être prises pour faire face à la crise des liquidités actuelle, selon Geoffrey Thompson, un associé du bureau de Vancouver de Borden Ladner Gervais S.E.N.C.R.L., S.R.L. spécialisé en insolvabilité des entreprises, en recours des créanciers et en recouvrement des actifs.

La mesure la plus vitale que vous puissiez prendre, propose Me Thompson, c’est de faire plaisir à votre banquier. Les institutions financières ont beaucoup évolué depuis la récession du début des années 1980, époque oÙ elles avaient la gâchette facile s’agissant des prêts en souffrance. « Aujourd’hui, explique Me Thompson, les banques sont plus enclines à chercher une solution avec un client qui éprouve des difficultés. Vos problèmes à respecter vos obligations financières ne les raviront pas, mais elles se sentiront mieux si vous avez un plan pour vous remettre sur la bonne voie. Elles comprennent bien maintenant qu’en période de récession, vous traversez des temps difficiles. Et elles se rendent compte qu’il vaut mieux régulariser un prêt et garder un client que de mettre un terme aux activités de ce dernier. »