Sommaire

Pour le volet États-Unis de son exercice, BLG offre deux types de service distincts : d’une part, le cabinet donne des conseils et des avis sur le droit canadien à des milliers d’entreprises américaines qui, directement ou non, ont des activités commerciales au Canada, et d’autre part, il joue le rôle d’intermédiaire (au moyen de recommandations ou de démarches d’aiguillage) auprès des cabinets juridiques américains de son réseau afin d’aider des sociétés canadiennes à faire affaire aux États-Unis.

BLG est l’un des rares cabinets juridiques canadiens d’importance qui n’a aucun bureau aux États-Unis. Notre stratégie consiste plutôt à créer de solides partenariats avec des cabinets américains de manière à mieux servir nos clients dans des dossiers transfrontaliers. Ainsi, en tirant parti des liens que nous avons noués avec des cabinets américains, nous sommes mieux à même de soutenir nos clients canadiens aux États-Unis.

Il importe également de souligner que, puisque nous n’exerçons que le droit canadien et que nos lois diffèrent des lois américaines, nous travaillons avec des sociétés américaines en vue de régler leurs difficultés juridiques au Canada. Nos clients américains savent que nous ne tenterons pas d’élargir la portée de nos activités à l’extérieur du Canada, ce qui les rassure sur nos cibles et la qualité de nos services. Les entreprises américaines qui ont des activités commerciales au Canada ont besoin des conseils d’avocats canadiens pour mieux saisir les lois de notre pays. C’est pourquoi BLG offre la gamme complète des conseils qui sont utiles aux entreprises américaines présentes au Canada, qu’il s’agisse notamment des domaines suivants : fusions et acquisitions, droit du travail et de l’emploi, propriété intellectuelle, pétrole et gaz, mines et produits de base, valeurs mobilières et marchés financiers, droit des sociétés, réglementation, litige commercial, partenariats public-privé et fiscalité.

Publications

Mandats représentatifs

  • Avons agi comme conseiller fiscal spécial de The Dow Chemical Company à l’égard de la vente de sa participation dans MEGlobal à EQUATE Petrochemical Company K.S.C. Dow a encaissé un produit avant impôt de 1,5 G$ US.
  • Avons conseillé JLL Partners, Inc. à l’égard de son acquisition d’une participation minoritaire dans Patheon Inc.
  • Avons conseillé Cynapsus Therapeutics Inc. à l’égard de son appel public à l’épargne totalisant 72,5 M$ US d’actions ordinaires aux États-Unis, ce qui marque le tout premier placement d’actions par voie de prise ferme réalisé au Canada à destination des États-Unis sous le régime d’information multinational des États-Unis (Multijurisdictional Disclosure System).
  • Avons conseillé Welltower, auparavant Health Care REIT Inc., à l’égard de son investissement en coentreprise de 1,35 G$ avec Revera Inc. et de l’acquisition de 1 G$ de HealthLease Properties Real Estate Investment Trust.
  • Avons conseillé Volkswagen et Audi à l’égard de 35 actions collectives portant sur la conformité aux règles sur les émissions des véhicules.
  • Avons conseillé Teck Resources Ltd. (Compañia Minera Teck Carmen de Andacollo) à l’égard de conventions d’achat de production de métaux de 1,1 G$.
  • Avons agi comme conseiller juridique canadien de l’une des trois grandes sociétés automobiles des États-Unis et, pendant plus de dix ans, avons soutenu celle-ci dans des dossiers variés (questions de pension, de construction, de droit immobilier commercial, de fiscalité, de droit du travail et de litige commercial).
  • Avons conseillé Anixter Canada Inc. à l’égard de sa convention relative à la facilité de crédit de 325 M$ CA qui a servi à acquérir HD Supply Canada Inc.; la transaction faisait partie de l’acquisition, par la société mère américaine d’Anixter, du volet Solutions énergétiques de la société HD Supply Inc., pour 825 M$ US.
  • Avons conseillé La Banque de Nouvelle-Écosse et Banque de Montréal à l’égard de la convention de crédit modifiée et mise à jour de 825 M$ US consentie à New Flyer Industries Inc. en vue de l’acquisition de Motor Coach Industries International.
  • Avons conseillé Ridley Inc., à l’égard de la vente de ses actions ordinaires en circulation à Alltech Inc. pour environ 521 M$ CA.
  • Avons conseillé Legumex Walker Inc. dans son premier appel public à l’épargne ainsi que son placement privé et son achat de toutes les actions en circulation de Reco Holdings Ltd.
  • Avons conseillé Energy Fuels Inc. à l’égard de son acquisition pour 135 M$ de la société Uranerz Energy Corporation.

Marques de reconnaissance

Les membres du groupe États-Unis sont reconnus dans : 

  • Le numéro 2016 de la publication The Best Lawyers in Canada®
  • Le numéro 2016 de la publication Chambers Canada – Canada’s Leading Lawyers for Business
  • Le numéro 2015 de la publication The Canadian Legal® Lexpert Directory
  • Le numéro 2016 de la publication The Legal 500 Canada
  • Le numéro 2016 de la publication The Lexpert®/American Lawyer Guide to the Leading 500 Lawyers in Canada
  • Le numéro 2015 de la publication Who’s Who Legal: The International Who’s Who of Business Lawyers
  • Le numéro 2015 de la publication Who’s Who Legal: Canada
  • Le numéro 2015 de la publication Chambers Global – The World’s Leading Lawyers for Business
  • Le numéro 2015 de la publication The Lexpert® Guide to the Leading US/Canada Cross-Border Corporate Lawyers in Canada
  • Le numéro 2015/2016 de la publication The Lexpert® Special Edition on Global Mining
  • Le numéro 2015 de la publication World Trademark Review (WTR) 1000 -The World’s Leading Trademark Professionals, en tant que cabinet de premier calibre; de plus, 11 professionnels de BLG figurent sur la liste WTR 1000 à titre de professionnels spécialisés dans les marques de commerce recommandés à l’échelle mondiale
  • Le numéro 2015 de la publication IAM Patent 1000
  • Le numéro 2015 de la publication Managing Intellectual Property's IP Stars.