En juillet 2012, l’installation de valorisation énergétique des déchets a été mise à l’honneur dans la publication de KPMG, Infrastructure 100: World Cities Edition, qui met en vedette des projets d’infrastructure novateurs partout dans le monde. Selon la publication, cette installation compte au nombre des dix meilleurs projets de gestion et de recyclage des déchets de la planète.

En décembre 2008, les Municipalités régionales de Durham et York (les « régions ») ont demandé au ministère de l’Énergie tarification normalisée pour la production d’électricité d’une installation de valorisation énergétique des déchets projetée (l’« installation de valorisation »).

Dans la directive qu’il a publiée le 19 décembre 2008, le ministre de l’Énergie et de l’infrastructure demandait à l’Ontario Power Authority (l’« OPA ») d’entamer des négociations avec les régions pour l’approvisionnement en électricité produite à l’installation de valorisation au tarif de 8 sous le kilowattheure et moyennant des modalités supplémentaires fixées par l’OPA.

Le contrat d’achat d’électricité produite à partir de déchets, qui a été conclu le 6 septembre 2011 et qui a été libéré de l’entiercement le 8 février 2012, est d’une durée de 20 ans. En tournant à sa capacité prévue de 140 000 tonnes par année, l’installation de valorisation produit suffisamment d’électricité pour alimenter quelque 10 000 foyers.

Les régions évaluent le coût en capital du projet à 276,5 M$. Selon elles, les charges d’exploitation annuelles brutes de l’installation de valorisation se chiffreraient à environ 14,7 M$; ces charges seront en partie compensées par les produits annuels estimatifs de 8,5 M$ tirés de la vente d’électricité, aux termes du contrat d’achat d’électricité précité.

L’Ontario Power Authority était représentée à l’interne par Caroline Jageman, conseillère juridique de l’OPA, et à l’externe par Ron Clark et Corrine Kennedy, conseillers juridiques d’Aird & Berlis LLP.
Les régions étaient représentées par Shane Freitag, Linda Bertoldi et Bernadette Corpuz de Borden Ladner Gervais s.e.n.c.r.l., s.r.l., et par Matthew Gaskell de la Municipalité régionale de Durham, qui a agi pour le compte des régions tout au long des négociations.

Dans un contrat connexe visant l’installation de valorisation, Ian Houston de Borden Ladner Gervais s.e.n.c.r.l., s.r.l. et Matthew Gaskell de la Municipalité régionale de Durham ont négocié avec Covanta Energy Corporation (« Covanta ») à titre de fournisseur privilégié pour la conception, la construction et l’exploitation de l’installation de valorisation, le coût de sa proposition s’élevant à 235,7 M$.

Adam Chamberlain de Borden Ladner Gervais s.e.n.c.r.l., s.r.l. a prodigué des conseils aux régions relativement à l’évaluation environnementale et aux autorisations connexes pour l’installation de valorisation.