La Cour a déclaré que la question en litige ne pouvait pas réellement faire l'objet d'un examen judiciaire, que la décision de l'APT d'attribuer la majorité des créneaux à la société Porter était raisonnable et que rien ne justifiait de conclure qu'Air Canada avait été traitée indûment.La question litigieuse faisant l'objet des demandes a trait à deux bulletins publics de l'APT annonçant le processus aux termes duquelLe 21 juillet 2010, la Cour fédérale du Canada a rejeté deux demandes de révision judiciaire déposées par Air Canada à l'encontre de l'Administration Portuaire de Toronto (« APT ») et Porter Airlines Inc. (« Porter »), qui contestait l'attribution des créneaux de décollage et d'atterrissage à l'aéroport Billy-Bishop, de Toronto. des créneaux seraient attribués à de nouveaux transporteurs aériens voulant desservir l'aéroport du centre-ville de Toronto. Alléguant que l'APT avait établi, de façon illégale, le processus d'attribution des créneaux en vue de favoriser les intérêts de la société Porter, ce qui était un objectif répréhensible, Air Canada a demandé à la Cour de rendre une ordonnance exigeant de l'APT qu'elle revoie la conception de son régime d'attribution des créneaux, en consultant Air Canada et d'autres parties pouvant être intéressées.La Cour a jugé que les bulletins de l'APT ne faisaient pas l'objet d'une révision judiciaire, car il ne s'agissait pas de « décisions » ni « d'ordonnances » touchant Air Canada et que, de plus, ces bulletins portaient sur une activité commerciale qui ne pouvait faire l'objet d'une révision judiciaire par la Cour. Monsieur le juge Roger Hughes n'a pas accepté l'argument selon lequel l'APT avait agi de façon répréhensible, déclarant que l'attribution de la plupart des créneaux de l'aéroport à Porter était raisonnable : [traduction] « Aucun élément de preuve qui m'est présenté ne porte à conclure que les activités commerciales d'APT et de Porter étaient anormales ou déraisonnables. »Borden Ladner Gervais S.E.N.C.R.L., S.R.L. a agi pour le compte de l'Administration Portuaire de Toronto et son équipe comprenait David Scott, Peter Doody, Colleen Shannon et Christiaan Jordaan.