Oil Sands Sector Fund réalise un premier appel public à l'épargne totalisant 430 M$ CA

Date de clôture: 3/15/2006

Valeur: 430 M$ CA

Le 15 mars 2006, Oil Sands Sector Fund (la « fiducie »), une fiducie de placement, a réalisé son premier appel public à l’épargne visant 40 millions de parts de fiducie, représentant 38 658 693 parts de fiducie acquises en contrepartie d’espèces et 1 341 307 parts de fiducie émises aux termes d’une option d’échange, à un prix de 10 $ la part de fiducie pour un produit brut total de 400 millions de dollars. Le 28 mars 2006, 3 millions de parts supplémentaires ont été émises aux termes de la levée d’une option en cas d’attributions excédentaires des placeurs pour compte pour un produit brut additionnel de 30 millions de dollars. La fiducie a été établie pour offrir aux investisseurs la possibilité d’investir dans des titres de participation d’émetteurs participant au secteur des sables bitumineux canadiens et d’autres émetteurs participant au secteur de l’énergie. Les objectifs de placement de la fiducie sont de procurer aux porteurs de parts i) une plus-value en capital à long terme et ii) des distributions trimestrielles en espèces régulières cibles de 0,125 $ par part (0,50 $ la part par année ou 5,0 % par année sur le prix d’émission initial de 10 $ la part de fiducie). L’offre a été présentée par un syndicat de placeurs pour compte codirigé par RBC Dominion valeurs mobilières Inc. et Marchés mondiaux CIBC inc. qui était composé de BMO Nesbitt Burns Inc., de Financière Banque Nationale Inc., de Scotia Capitaux Inc., de Valeurs Mobilières TD Inc., de Valeurs mobilières Berkshire Inc., de La Corporation Canaccord Capital, de Corporation de valeurs mobilières Dundee, de Valeurs mobilières HSBC (Canada) Inc., de Valeurs mobilières Desjardins Inc., de Raymond James Ltée, de Corporation Recherche Capital, de Blackmont Capital Inc. et de Wellington West Capital Inc.

BLG a agi pour le compte de la fiducie et de Markland Street Asset Management Inc., gérant et fiduciaire de la fiducie, avec une équipe formée de Lynn McGrade, de Dolores Di Felice, d’Adam Segal et de Terence Lui (valeurs mobilières/droit des sociétés) et de Stephen Fyfe (fiscalité).