Le 29 mai 2009, des sociétés affiliées de Concord Pacific (de Vancouver) et Lehman Brothers Holdings Inc. ont mené à bien la restructuration de la propriété et du financement d'un projet de mise en valeur immobilière visant une copropriété de 700 unités, qui sont en voie de construction à Surrey, en Colombie-Britannique. Le projet, qui porte le nom de « Park Place Towers », s'appelait antérieurement « Infinity 2 ». Une dette d'environ 125 millions de dollars a été restructurée dans le cadre de la transaction.

Le projet comporte deux tours jumelles de 36 étages qui, au départ, faisaient partie d'un projet de copropriété de 2 100 unités situé à la fin de la ligne de métro léger King George SkyTrain. La construction du projet a été interrompue aux 18 e et 20 e étages des deux tours en octobre 2008 lorsque le promoteur original, Jung Development Inc., n'a pu obtenir le financement requis aux fins de la construction.

La restructuration du projet a été réalisée au moyen de procédures entreprises en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC) : on a nommé un séquestre pour voir au déroulement du projet et à la protection des intérêts des actionnaires de Jung Development, aux termes de la garantie détenue par Lehman Brothers; on a également nommé un syndic de faillite pour les fins de Jung Development; aux termes d'ordonnances du tribunal, le titre de propriété a été transmis à des sociétés affiliées à Concord Pacific et les intérêts des actionnaires de Jung Development ont été transmis à d'autres sociétés affiliées de Concord Pacific ainsi qu'à d'autres parties; enfin, une proposition concordataire visant Lung Development a été approuvée. Les procédures de faillite ont été entamées le 15 octobre 2008.

PricewaterhouseCoopers Inc., à titre de contrôleur en vertu de la LACC et d'administrateur-séquestre, était représentée par Clive Bird, Martha Martindale et Nicholas Roos de Ladner Gervais S.R.L., S.E.N.C.R.L.