Northland Power Income Fund fusionne avec Northland Power Inc.

Date de clôture: 7/16/2009

Valeur: 322 M$ CA

Le 16 juillet 2009, Northland Power Income Fund (TSX : NPI.UN) (le « Fonds ») et Northland Power Inc. (« NPI »), société mère du gestionnaire externe du Fonds, ont fusionné. En effet, le Fonds s'est porté acquéreur de la totalité des actions de NPI émises et en circulation provenant de Northland Power Holdings Inc. La réalisation de l'acquisition et des opérations connexes était assujettie à l'approbation des porteurs de parts, laquelle a été obtenue plus tôt le jour même.

Le prix d'achat payé par le Fonds consistait en des titres échangeables contre des parts du Fonds, dont une tranche dépend des activités de mise en valeur de NPI, ce qui s'est traduit par une valeur pour le Fonds supérieure aux seuils convenus. L'opération constituait une transaction entre apparentés en vertu des lois sur les valeurs mobilières applicables et, par le fait même, nécessitait une évaluation indépendante. L'évaluateur, Crosbie & Co., a évalué NPI entre 322 M$ et 421 M$. Les fiduciaires indépendants du Fonds ont recommandé à l'unanimité que les porteurs de parts approuvent la fusion.

Le Fonds est une fiducie de revenu canadienne qui détient indirectement une participation dans six projets énergétiques, lesquels produisent efficacement et proprement de l'électricité et de la vapeur à des fins de vente en vertu de contrats à long terme. NPI est l'un des plus importants promoteurs, propriétaires et exploitants de projets de production d'énergie au Canada. En plus d'agir à titre de gestionnaire du Fonds, NPI a réalisé des projets de production d'énergie totalisant plus de 740 MW de capacité et des placements se chiffrant à plus de 2 G$.

Northland Power Holdings Inc. et le gestionnaire du Fonds étaient représentés par BLG. Linda Bertoldi se trouvait à la tête de l'équipe composée de Paul Findlay, Dolores Di Felice et Gord Raman et Michael Tripp (valeurs mobilières), Tracy Robillard, Anna Naud, Andrew Smith et Josephine Shapiro (droit des sociétés), Stephen Fyfe et Eva Krasa (droit fiscal), Bruce Fowler et Gus Karantzoulis (financement) et Jeff Mitchell (droit du travail et de l'emploi) et Eric Dufour (droit de la concurrence).