Le 10 décembre 2007, Calpine Canada Energy Limited et certaines de ses filiales qui étaient débitrices dans l’instance intentée en vertu de la LACC (Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies) devant la Cour du Banc de la Reine de l’Alberta (les « débiteurs du Canada ») ont complété la vente de réclamations intersociétés d’une valeur approximative de 240 000 000 $US détenues par les débiteurs du Canada à l’encontre de certains membres du groupe de Calpine U.S. qui étaient débiteurs dans l’instance relative à Calpine Corporation intentée en vertu du chapitre 11 devant la Bankruptcy Court des États-Unis pour le district sud de New York. Les réclamations intersociétés ont été vendues ou cédées par les débiteurs du Canada à Lehman Brothers Inc., et immédiatement vendues par Lehman Brothers à certains acquéreurs admissibles. Les réclamations intersociétés ont été vendues en vertu d’une ordonnance de la Cour obtenue par les débiteurs du Canada aux termes d’une instance relative à la LACC qui approuvait un processus unique pour la vente de ces éléments d’actif.

Ernst & Young Inc. était le moniteur commis d’office des débiteurs du Canada (Murray McDonald et Neil Narfason), représenté par Pat McCarthy, c.r. et Josef Krüger de Borden Ladner Gervais s.r.l., s.e.n.c.r.l..