Cameco réalise la scission partielle de ses actifs miniers

Date de clôture: 6/30/2004

Valeur: 253,2 M$ CA

Cameco Corp., le plus important producteur d’uranium au monde, a fait une scission partielle de ses actifs aurifères par l’entremise du premier appel public à l’épargne (« PAPE ») et du placement secondaire de Centerra Gold Inc. de 253,2 millions de dollars CA le 30 juin 2004. Le placement a été le plus important PAPE réalisé sur la TSX depuis les sept dernières années. Le PAPE faisait suite à un regroupement et une restructuration d’importance des avoirs aurifères de Cameco. Avant la restructuration, la filiale en propriété exclusive de Cameco, Cameco Gold, détenait une participation de 33 % dans la mine Kumtor au Kirghizistan, le restant des 67 % étant détenu par Kyrgyzaltyn JSC, dont les actions sont détenues en totalité par le gouvernement du Kirghizistan. La mine Kumtor, qui a commencé à être exploitée en 1997, est le plus gros employeur du secteur privé et représente l’investissement étranger le plus important de ce pays. De plus, Cameco Gold détenait une participation de 56 % dans AGR Ltd., société établie en Australie, qui, pour sa part, détient une participation indirecte de 95 % dans la mine Boroo en Mongolie. La mine Boroo, qui a commencé à être exploitée en mars 2004, représente le premier investissement étranger d’importance en Mongolie sur le plan du développement industriel depuis 1979. La restructuration de la mine a été réalisée le 22 juin 2004. Aux termes de cette opération, Centerra a acquis les participations de Kyrgyzaltyn et de Cameco Gold dans la mine Kumtor en échange de ses actions, Kyrgyzaltyn ayant initialement obtenu une participation de 33 %. Centerra a aussi conclu une nouvelle convention d’investissement avec le gouvernement du Kirghizistan relativement à l’exploitation de la mine et à divers droits de protection des investissements, notamment des périodes de stabilisation des régimes juridique et fiscal. Le 25 juin, le restant des dettes de la mine Kumtor détenues par International Finance Corp. (« IFC») et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (« BERD ») ont également fait l’objet d’un échange constitué d’espèces et d’une participation de 4 % en actions ordinaires dans Centerra. De plus, simultanément à la clôture du PAPE, Centerra a acquis le restant de la participation de 44 % dans AGR en échange d’une participation de 8 % en actions ordinaires dans Centerra. Le 22 juillet, les preneurs fermes ont levé intégralement leur option pour attributions excédentaires afin de souscrire 1 875 000 d’actions de trésorerie supplémentaires. Après la réalisation de la restructuration, du BAPE et la clôture de l’option pour attributions excédentaires, Cameco Gold détiendra 52,7 % de Centerra, Kyrgyzaltyn, 15,7 %, EBRD et IFC, environ 2,1 % chacune, et le restant, soit 27,3 %, sera détenu par le public. Suivant un prix d’offre de 15,50 $, la valeur marchande de Centerra s’élève à plus de 1 milliard de dollars. Le placement a été souscrit par un groupe de preneurs fermes dirigé conjointement par Marchés mondiaux CIBC Inc. et BMO Nesbitt Burns Inc., qui comprenait RBC Dominion valeurs mobilières Inc., La Corporation Canaccord Capital., GMP Securities Ltd., Valeurs mobilières HSBC (Canada) Inc., Scotia Capitaux Inc. et Salman Partners Inc.

Les preneurs fermes étaient représentés par une équipe de BLG comprenant Paul Mingay, Fred Pletcher, Conor Fitzpatrick, Kathleen Keilty et Michelle Bau (valeurs mobilières/droit des sociétés), Rick Coburn (environnement) et Larissa Tkachenko (fiscalité).