Guy Pratte (Montréal) is mentioned in the article "Radio-Canada avait des réserves depuis 2002" on page A3.